Un extrait de wikipedia


Vitrerie en vitrail
La vitrerie est l’art du vitrier ainsi que le nom de son commerce. Par extension, la vitrerie est aussi l’ensemble des marchandises qui sont l’objet de ce commerce.

La vitrerie s’occupait essentiellement de verre simple qu’elle fabriquait, commercialisait et posait. Par la suite elle s’occupa de miroiterie, cette sous-branche qui s’occupe d’abord des miroirs, ensuite plus largement des verres transformés tels les verres armés, verres feuilletés. Le métier de la « miroiterie » ainsi que le terme lui-même, tend alors à éclipser celui de « vitrerie »[1].

La vitrerie subit la concurrence de la serrurerie dans la pose des châssis de fenêtre, ce qui l’oblige à s’occuper également de la fabrication et de la commercialisation des châssis[1].

En construction, la vitrerie inclut donc la fourniture et la pose des feuillures, la fixation via les cales à vitrage et parcloses ainsi que l’étanchéité via des mastics et joints plastiques.

Dans l’art du vitrail, un vitrail est appelé vitrerie lorsque son dessin est géométrique et répétitif. Le verre qui fût longtemps soufflé est à partir du xviie siècle, coulé.

Le Verre Sous Toutes ses Formes [Suite]

On distingue également le verre anti-effraction, très utile pour empêcher les effractions grâce à sa grande résistance. Ce type de verre est obtenu en combinant différentes feuilles de verre, grâce à l’action de films plastiques. Quand le vitrage est brisé, les fragments de verre sont retenus par les films PVB. Ainsi, pour répondre à tous les types de besoins, il suffit de faire varier l’épaisseur des différents constituants.

En dehors de lui, le verre phonique est tout à fait indiqué pour lutter contre les bruits et autres nuisances sonores. Il diminue de manière plus efficace le bruit, et apporte davantage de confort acoustique à l’habitation.

Le Verre Sous Toutes ses Formes [Suite]

En dehors de ces types de verres basiques, il en existe d’autres plus spéciaux. C’est par exemple le cas, du verre basse émissivité. Sa principale caractéristique est de réfléchir l’énergie, tout en permettant le passage de la lumière. La chaleur est donc constamment rejetée en été et en hiver. Dans la période hivernale, la lumière est alors retenue par les éléments de la décoration.

Ce ne sont pas les seuls types de verre qui existent, et votre vitrier saura vous faire les meilleures propositions en fonction de vos besoins. N’hésitez donc pas à le contacter si vous résidez à Genève ou dans les envions, selon les nécessités que vous aurez. Grâce à son expertise et son professionnalisme, il saura vous conseiller le type de verre le plus adapté pour vos vitrages. N’oubliez pas que chaque verre possède ses spécifications, et répond à des besoins précis. Verre bombé, sablé ou autre, il vous reviendra de choisir.

Le verre sous toutes ses formes

Parmi les différentes déclinaisons de verre, il y a le verre sablé. Il est obtenu en projetant le sable sous pression, ce qui va rendre opaque le verre en lui enlevant quelques millimètres. C’est en fonction de l’effet que l’on souhaite obtenir, qu’il sera possible de déterminer les paramètres à prendre en compte. La surface du verre devient alors rugueuse, ce qui lui fait perdre sa transparence. Plus on enlève la quantité de verre, plus il sera question de sculpture.