Secteurs d’activité de Derigo SA

Rénovation
Paroi de douche
Porte en verre
Garde-corps
Verre bomber
Plan de travail
Crédences

Vitrerie

Advertisements

La fabrication au xixe siècle

Le verre peut se modifier presque à l’infini relativement à son poids à sa dureté à sa couleur à l’aide de différents oxydes métalliques. Les verres employés dans la vitrerie proprement dite sont:

Le verre en manchon verre à vitres dit verre d Alsace
Le verre en table ou à vitres dit blanc ou de Bohême
Le verre double
Le verre à glaces
Le verre dépoli
Le verre cannelé
Le verre mousseline
Les verres colorés

Un extrait de wikipedia


Vitrerie en vitrail
La vitrerie est l’art du vitrier ainsi que le nom de son commerce. Par extension, la vitrerie est aussi l’ensemble des marchandises qui sont l’objet de ce commerce.

La vitrerie s’occupait essentiellement de verre simple qu’elle fabriquait, commercialisait et posait. Par la suite elle s’occupa de miroiterie, cette sous-branche qui s’occupe d’abord des miroirs, ensuite plus largement des verres transformés tels les verres armés, verres feuilletés. Le métier de la « miroiterie » ainsi que le terme lui-même, tend alors à éclipser celui de « vitrerie »[1].

La vitrerie subit la concurrence de la serrurerie dans la pose des châssis de fenêtre, ce qui l’oblige à s’occuper également de la fabrication et de la commercialisation des châssis[1].

En construction, la vitrerie inclut donc la fourniture et la pose des feuillures, la fixation via les cales à vitrage et parcloses ainsi que l’étanchéité via des mastics et joints plastiques.

Dans l’art du vitrail, un vitrail est appelé vitrerie lorsque son dessin est géométrique et répétitif. Le verre qui fût longtemps soufflé est à partir du xviie siècle, coulé.